mardi 23 août 2016

YODELICE'S SPIRIT

5'11 x 19" 3/4 x 2"1/2  
Pebble en résine teintée et techniques graphiques mixtes. 
La déco sur le deck est directement inspirée d'une pochette d'album de Yodélice. En surf comme en musique, tout est question d'onde, de résonance et d'harmonie...Keep the spirit alive and keep connected to the pulse of the word!










dimanche 22 mai 2016

FUERTEVENTURA, L'ÎLE AUX VOLCANS




A première vue, Fuerteventura semble être un petit caillou de lave au large de l’Afrique, hostile, désertique, moins connu que les autres îles des Canaries et sans grand intérêt. Pourtant, Fuerteventura se révèle être, à qui va à sa rencontre, une beauté insoupçonnée, où le minéral se mêle au turquoise d’eaux cristallines et à la blancheur éclatante de plages plus belles les unes que les autres.
Nous voilà donc partis pour cette nouvelle destination, dix sept jours sur place, à la découverte de l’île au printemps éternel. Nous avons choisi de loger au nord de l’île où se situe la majeure partie des spots de surf, à Origo mare Pierre et Vacances, qui a une position centrale et parfaite pour qui veut surfer. Les premiers spots ne sont qu’à cinq cent mètres. Et c’est le seul hôtel du secteur. La côte nord de l’île, le North Shore, est une mine d'or, chaque baie de la côte révèle une, voire plusieurs vagues.
En avril, l'eau est à plus de 18°. Ce n'est pas la saison idéale pour le surf car c'est une période généralement ventée, la meilleure période étant de septembre à décembre pour le surf.Nous avons eu de la chance. A notre arrivée une grosse houle est en train d'arriver.Tous les spots marchent et nous ne savons plus où donner de la tête... Impossible de tout surfer à la fois, il faut choisir...



Dans le port de Corralejo, par grosse houle, une droite interminable..."Rocky point"

David, spot de Generoso


La plupart des spots sont des vagues de reef, mais il y a quelques beach breaks aussi qui offrent des vagues de très belle qualité. Sur les spots de reef, la mise à l’eau et la sortie de l’eau n’est pas toujours facile car les rochers sont en lave et sont souvent colonisés par les oursins. Mais les locaux comme pas mal de touristes surfent sans chaussons.
Nous passons chez Julien le shaper de Joyas surfboards, basé à Lajares, prendre quelques renseignements et c'est parti pour plus de 10 jour de super surf. L'eau est incroyablement translucide ce qui ne gâche rien et les locaux plutôt cools si on respecte les priorités. Bref de superbes sessions.


Frédo sur une petite droite de reef tranquille dans le parc naturel Holandès avec une 8 pieds Joyas surfboards.

David, spot de Generoso

David, spot d'El Burro

David sur le spot de La Galera

Et oui, ça fait mal aux pieds sans les chaussons...


Les bêtes à bon Dieu aiment à fréquenter les plages et viennent souvent se poser sur nous. Il y en a plein.

Les marmottes du désert ne sont pas farouches et sont très curieuses.




Fuerteventura, surtout le sud, est aussi le terrain de jeu des planches à voile et des kite surfs.








Le spot de Bubble, parfait pour les tubes:




Le spot de Generoso:







Le spot de Mejillones est celui qui prend le plus la houle sur le north shore:




 Le centre de l'île, aussi beau que les côtes: volcans et plaines arides:











Les cultures d'Aloe Vera






Le spot d'El Cotillo, superbe quand il marche. Frédo en mode gavage dans une eau si claire que l'on voit son ombre:



















Le spot d'El Burro, pic droite gauche parfait:



A droite d'El Burro, une vague entre dans la petite baie par grosse houle:




Bubble bien glassy:






Corralejo


Les volcans, disséminés un peu partout, dans l'île construisent le paysage de l'île.


Les dunes blanches du parc Hollandès et leurs chèvres, emblèmes de Fuerteventura.

Le petit port près d'Origimare.


Julien, le shaper de Joyas Surfboards, est basé à Lajarès. En amoureux de l'île, il est installé à Fuerteventura depuis une quinzaine d'années. Il loue des planches de sa marque dans son surfshop à l'entrée du village en venant de Corralejo (ce qui peut dépanner),  fait les réparations, mais c'est avant tout un shaper expérimenté réputé pour surfer du gros.









Los Lobos, petit îlot en face de la ville de Corralejo est à voir absolument, on part le matin en bateau (du port de Corralejo) jusqu'en fin d'après midi. Il faut acheter les tickets au port et prévoir à boire et à manger. Los Lobos, qui doit son nom au fait qu'elle abritait autrefois des loups de mer, est une petite merveille. Classée en réserve naturelle, elle abrite une des plus belles vagues de Fuerteventura qui marche par gros swell. La vague marchait au début de notre séjour, mais nous étions sur la côte nord... on ne peut pas être partout...

Le parc naturel de Los Lobos et son volcan.



L'ascension au sommet du volcan.


Les eaux translucides de Los Lobos.

Le petit port de Los Lobos.


Un bateau, dans le port de Los Lobos, semblant léviter au dessus de l'eau tant elle est claire. C'est une invitation au départ, au voyage, à la plongée, à la baignade, aux sessions de surf... Fuerteventura est une petite merveille cachée au coeur des Canaries, nous l'avons découvert avec joie et étonnement, nous en repartons avec déjà l'envie d'y retourner.